Les principaux critères d’un produit AOP beurre d’Ardenne sont sa fabrication en Ardenne à partir de lait ou de crème provenant d’Ardenne. Celle-ci concerne une zone géographique bien déterminée qui comprend une centaine de communes. En outre, un cahier des charges détermine ses nombreuses caractéristiques techniques, notamment en termes de goût, de texture et de taux d’acidité.

 

Le terroir avant tout

Hormis ces aspects géographiques et techniques, le beurre d’Ardenne, c’est aussi - et sans doute avant tout - un produit de terroir, un produit régional chargé d’histoire. Depuis des générations, sa recette est transmise de fermiers en fermiers. Ce qui rend ce beurre également tout à fait unique, c’est le climat ardennais humide conjugué à un sol plus argileux et plus acide que d’autres régions. Ce climat donne une herbe typique, séchant moins vite et riche en acides gras. Le lait des vaches qui consomment cette herbe donne un goût caractéristique au beurre.

 

Une alimentation calibrée

Relevons aussi que ces vaches restent très longtemps dans les prés - environ six mois - afin de profiter de cette terre si particulière et de manger le plus longtemps possible de l’herbe fraîche. Durant les mois les plus frais, elles sont mises à l’abri et continuent d’être nourries de fourrage à base de cette même herbe. Elles mangent très peu, voire quasiment pas de compléments.

 

Consommer du beurre d’Ardenne, c’est enfin soutenir l’économie locale et éviter des transports de produits sur de longues distances.