Nous avons demandé à ses trois présentateurs leurs motivations de mettre ainsi en valeur patrimoine, richesses du terroir et lieux d’escapade.
 

Armelle Gysen : « Qu’est-ce que la Belgique est belle ! À force de curiosité, de préparation et de recherches, nous dénichons chaque semaine de véritables pépites. Je me sens véritablement le relais de ce que notre pays peut proposer de mieux en termes d’histoire, de bâti, de patrimoine, de folklore, de ruralité, d’artisanat, etc. Nous vivons dans une société qui, plus que jamais, a besoin d’ancrage et de valeurs. Ce qui me plaît par-dessus tout dans le cadre de cette émission, c’est de constater la passion qui anime les artisans producteurs. Le Belge est plein d’humilité, fait énormément de choses, mais ne se raconte pas forcément. Il faut donc aller à sa rencontre pour se rendre compte de sa générosité et de son altruisme. »
 

Guy Lemaire : « L’histoire et le patrimoine sont pour moi des passions. Depuis toujours, le tourisme s’est toujours inégalement réparti : la côte belge et son prolongement naturel qu’est Bruges sont fortement fréquentés, alors que le sud du pays a plus de difficultés à s’imposer. La Wallonie est pourtant une sorte de “mini-Europe”, avec sa tradition historique, son patrimoine, sa nature, sa gastronomie, son artisanat, etc. Heureusement, aujourd’hui, l’offre touristique s’est fortement professionnalisée en termes de moyens et de structures, en même temps qu’elle s’est diversifiée, notamment via des excursions véritablement animées par des spectacles, des visites thématiques, des sons et lumières époustouflants, etc. »
 

Jean-Philippe Watteyne : « Pour un chef, il est important de comprendre les différents produits qu’il utilise. Chaque semaine, je rencontre ainsi plusieurs producteurs différents, ce qui m’a permis par exemple de découvrir, à deux pas de chez moi, un producteur de charcuterie artisanale avec lequel je collabore désormais dans mon restaurant. On a souvent l’impression qu’il faut aller par exemple en France pour dénicher une richesse de terroir et de bons produits de bouche, alors que la Wallonie regorge de nombreux petits producteurs proposant des produits de haute qualité. Ils sont malheureusement trop peu connus. L’accueil et la disponibilité de nos producteurs sont en outre incroyables ; nous sommes chaque fois bien reçus, car ils sont ravis de nous faire goûter leurs produits et de nous en expliquer l’histoire. »