Tout au long de ma carrière professionnelle, j'ai pu bénéficier d'un parcours atypique m'ayant souvent permis de constater à quel point la diversité de nos talents pouvait contribuer à renforcer l'image de marque de la Belgique. Ainsi, après six ans passés dans l'hôtellerie, j'ai fait le pari de fonder ma maison de couture, avant de collaborer, bien plus tard, avec la RTBF, où j'anime toujours l'émission "C'est du Belge".

Un savoir-faire belge

Ces expériences professionnelles, à première vue très différentes, m'ont toutes fait percevoir qu'il existe un réel savoir-faire belge, y compris dans des domaines qui ne sont pas forcément très connus du grand public, comme la technologie par exemple. Nombreux sont les talents, les gens disposant d'énormément de capacités et d'inventivité, qui méritent de faire parler d'eux pour mieux mettre en évidence leurs réalisations remarquables.

La mode, l’art et la gastronomie

Les récents événements tragiques ayant secoués notre pays ont parfois modifié la perception que peuvent avoir les étrangers de la Belgique. Pour autant, il ne faut pas occulter l'évolution considérable qui pouvait se ressentir au niveau de notre image de marque ces dernières années. La Belgique existe indéniablement sur la carte du globe. Ainsi, dans le domaine de la mode, pour parler d'un sujet qui m'est familier, de nombreux designers ont accompli un parcours remarquable et sont distribués et vendus dans le monde entier. En art contemporain, Bruxelles est considérée comme une plaque tournante par les spécialistes de ce milieu. Il suffit de voir la profusion de galeries d'art dans certaines communes bruxelloises pour en être convaincu. Et nous avons nos valeurs sûres en termes de gastronomie, avec les incontournables filet américain, waterzooi ou carbonnades ; ainsi que de nombreux chefs renommés.

Des points d’action

Depuis que j'anime l'émission "C'est du Belge", j'ai pu découvrir de nombreux endroits peu connus ou insolites

Depuis que j'anime l'émission "C'est du Belge", j'ai pu découvrir de nombreux endroits peu connus ou insolites, tels que le MIM à Bruxelles ou encore le magnifique Musée de la Photographie à Charleroi, pour ne citer qu'eux. Il en va souvent ainsi de la ville ou du pays où l'on réside : on connaît généralement mieux les pays étrangers, alors que tant de merveilles sont à explorer chez nous également.

Mais il convient bien entendu de pouvoir rester objectif. Parallèlement à ces aspects positifs, des points d'action demeurent, tels que l'urbanisme. Par ailleurs, un certain complexe d'infériorité persiste encore trop souvent par rapport à nos grands voisins, alors que nous avons pourtant beaucoup de choses positives à exprimer, proportionnellement à la superficie de notre pays.

Or, sans même parler de valeurs sûres telles que le sport, la Belgique occupe clairement une place de choix qui mérite d'être soigneusement entretenue.