La Belgique renferme de nombreux trésors, parfois inconnus ou méconnus du grand public. Les Ardennes, les Hautes-Fagnes, les Lacs de l’Eau d’Heure, la côte, … Autant de destinations proches et pourtant très dépaysantes, offrant bon nombre d’activités été comme hiver.

Forêts à perte de vue, lacs où pêcher ou se baigner pendant les beaux jours, dunes et bord de mer sont faciles d’accès pour un simple week-end. Posséder une seconde résidence à deux heures de route de chez vous représente non seulement un gain de temps et d’argent mais évite également l’impact écologique de trajets répétés en avion, tout en misant sur la découverte et la mise au vert.
 

Des systèmes avantageux pour les investisseurs
 

Investir dans une maison de vacances en Belgique présente également de nombreux avantages économiques. Certaines sociétés proposent l’achat de villas de vacances, avec une rentabilité garantie par la mise en location du bien une majeure partie de l’année, sans que le propriétaire ne doive se charger de quoi que ce soit.

Ces systèmes permettent en effet à l’investisseur d’acquérir un bien dans un lieu stratégique sans avoir à veiller à sa bonne gestion. Il bénéficie d’un rendement annuel sous la forme de revenus locatifs des vacanciers qui l’occupent quand il n’y est pas, après déduction de charges.

Ce type d’investissement, parce qu’il participe à accroitre le tourisme en Wallonie, offre donc des avantages fiscaux, notamment la récupération par l’investisseur de la TVA sur l’acquisition ainsi que l’exonération des revenus locatifs perçus. Des avantages non négligeables que d’autres pays ne pourraient pas procurer aux résidents belges.