Pour les allergiques aux nouvelles technologies, rassurez-vous, les drones sont devenus aussi simples à contrôler qu'une partie de pêche aux canards.

Un drone pour les nuls ?

Parrot, pour ceux qui l'ignorent, est une entreprise française qui a le mérite de fournir une bonne pelletée d'engins volants à tous les prix (de 90€ à 800€ pour les plus gâtés en technologie). Néanmoins, tous ont la même particularité : pouvoir être manipulés par les plus nuls d'entre nous en aéronautique miniature. Bref, si votre compétence en vol stationnaire est au niveau de votre connaissance en physique quantique, pas d'inquiétude, vous allez gérer comme un chef.

Car, oui, ces oiseaux hi-tech à quatre hélices sont conviviaux, sécurisés et rassurants. Il vous suffira d'installer une petite application sur votre smartphone ou tablette, d'allumer le drone, et de vous connecter sur la bête via le réseau WiFi. Ensuite, c'est très intuitif : un gros bouton indiquant "Décoller" vous permet de soulever le drone dans les airs sans broncher. Ce brave reste en vol stationnaire en attendant vos consignes.

... qui filme aussi

Ok, bien, mais comment je me déplace ? Simple : Vous inclinez votre téléphone vers l'avant, l'arrière, la gauche ou la droite, pour indiquer la direction que le drone doit suivre. Alors, rassurez-vous, il est possible (et même vivement conseillé) de limiter l'altitude maximale lors de vos premiers balbutiements avec le vautour métallique, au risque de vous retrouver avec un engin coincé dans votre prunier au fond du jardin. Ne rigolez pas, c'est du vécu... 

Bon, voler, c'est bien. Mais, filmer, c'est mieux. Si nous prenons le drone Parrot Bebop 2 : celui-ci est muni d'une caméra full HD, vous permettant de prendre des séquences vidéo du feu de Dieu. De plus, il est muni d'un stabilisateur afin de ne pas obtenir des effets de tremblements dignes du tournage d'un film catastrophe. Tout est fluide. Vous êtes serein.

Il faut savoir que votre smartphone sert également d'écran de contrôle : vous voyez ce que le drone filme, en direct. Ensuite, il vous suffira de brancher votre volatile sur votre PC, un peu à la manière d'une énorme clé USB, afin de récupérer les fichiers et de vous lancer dans un dynamique montage.

En conclusion, un drone Parrot, c'est simple, efficace et vous permet de prendre l'air tout en manipulant un objet connecté, qui vous conduira au septième ciel des nouvelles technologies. Bon vent ! Enfin, non, pas trop fort, le vent.

Et puis, si le cœur vous en dit, allez jeter un œil sur ce test de drone Parrot assez décalé et réalisé par Tinynews, un blog belge hi-tech fort sympathique.

Le Parrot Bebop 2 est en vente sur Amazon pour moins de 550€.