De 1 à 20 dollars

Dans notre pays, 90 % des montures vendues à moins de 400 € proviennent d’Asie, notamment de la province de Wenzhou en Chine. 98 % des verres, eux, sont fabriqués par quelques dizaines d’entreprises à peine, avec des coûts de 1 à 20 dollars à la sortie d’usine.

Marges importantes

Alors, avec des coûts de production aussi faibles, comment expliquer celui si élevé pour le client final ? Il est évident que les distributeurs - souvent de grandes marques - prennent des marges très importantes. C’est également vrai pour les nombreux opticiens de quartier.

Justification

À leur décharge, il faut cependant souligner qu’ils doivent être en mesure d’assurer leur bénéfice sur la vente d’un nombre de lunettes relativement limité. Il convient aussi d’ajouter que le prix d’une paire de lunettes ne se résume pas à l’addition des prix de la monture et des verres ; il faut aussi y intégrer le travail de l’opticien lui-même, dont l’accueil, le conseil, l’usinage des verres et leur placement dans la monture.

De la qualité à bas prix

Curieusement, les clients semblent aussi hésiter à se tourner vers des lunettes moins chères, lorsqu’elles existent. Instinctivement, ils doutent de leurs qualités. Mais, voilà, pour les raisons que l’on vient d’évoquer, cette analyse est erronée : quelles que soient les différences de prix, les produits sont quasiment toujours issus des mêmes fabricants !